Un peu d'histoire

La Triumph TR5, dessinée par Giovanni Michelotti comme la Triumph TR4, est officiellement présentée en 1967 face à ses concurrentes Mg MGB, Austin-Healey 3000, Fiat Dino, Mercedes-Benz Pagode, Jaguar Type E…

Elle reprend la plupart des attributs techniques et esthétiques des TR4, à tel point qu’il est difficile de les différencier au premier regard. Il s’agit effectivement d’une Triumph TR4 dotée d’un moteur six cylindres à injection d’essence, disposant de plus de puissance et de couple.

Règlementation anti-pollution oblige, les versions exportées aux Etats-Unis seront dotées du même moteurs mais seront moins puissantes, car équipées de carburateurs. Elles seront ainsi baptisées TR250.

La Triumph TR5 PI (pour Petrol Injection) n’était pas exportée aux Etats-Unis, elle était destinée aux marchés européens. Cette dernière est équipée de l’injection Lucas contrairement à la TR250 qui est équipée de 2 carburateurs.

Certaines Triumph TR250 étaient équipées d’un train arrière avec pont rigide, comme sur les premières TR4 et TR4A non équipées du système IRS. D’un point de vue esthétique, une bande décorative transversale spécifique au TR250 est présente.

La TR5 reste un modèle rare et très recherché des Triumph TR en raison de sa courte carrière… 13 mois seulement.

Triumph TR5 & TR250

Pourquoi acheter votre Triumph TR5 & TR250 chez CforCar,
spécialiste voitures anciennes à Biarritz, dans le Pays Basque ?

La recherche d’une voiture de collection peut vite devenir un vrai parcours du combattant.
Et c’est notre métier !

Chez CforCar, nous avons tissé depuis de nombreuses années des relations de confiance en France et à l’international. Nous sommes capables d’effectuer pour vous une recherche personnalisée, afin que vous puissiez acquérir « votre » voiture ancienne. Couleur, motorisation, version… Chaque voiture est unique.

Nous vous mettons à disposition notre pont élévateur afin que vous puissiez juger de la parfaite qualité des châssis, des soubassements et des différents organes mécaniques.