Un peu d'histoire

Créée en 1952 à la suite d’un accord signé entre Leonard Lord (responsable d’Austin Motor Company, division de British Motor Corporation) & Donald Healey (pilote automobile, concepteur et designer automobile), Austin-Healey était un constructeur automobile britannique de voitures de sport. Au sein du groupe B.M.C, la marque se situera plus ou moins sur le même segment que MG, dont les modèles étaient basés quant à eux sur les Morris.

Au terme du contrat signé entre Healey et Lord, British Motor Corporation fut absorbé par British Leyland, après s’être regrouper avec Jaguar pour former « British Motor Holdings ».

C’était une voiture sport à 2 places, simple et d’un bon rendement, mise au point par Healey; elle fut équipée du moteur de l’Austin A 90 4 cyl. de 2,7L, avec soupapes en-tête, suspension indépendante à l’avant par ressorts et bras triangulaires et, en option, une vitesse surmultipliée.

La British Motor Corporation fabriqua les voitures de série en grand nombre, jusqu’en 1956; ces voitures sportives, furent vendues sous différentes marques et purent concurrencer les séries TR de Triumph. La première d’une série de voitures aérodynamiques, construites pour battre le record de longue distance (les suivantes étant du type Sprite et plus petites), atteignit la vitesse homologuée de plus de 290 km/h en 1954.

En 1955 parut une version de la « 100 », mais d’une puissance accrue de 132 CV et pourvue de freins à disque, et en 1957 un nouveau modèle, le « 100-6 » équipé d’un moteur Austin 6 cyl. de 2,6L, dont la puissance fut développée, en fin de saison, jusqu’à atteindre 117 CV.

En 1958 fut présentée une nouvelle petite voiture sport, la Sprite, dotée d’un moteur BMC de 948 cm3, avec soupapes en-tête, qui pesait 597 kg et dépassait les 129 km/h, sa puissance étant de 43 CV. Il y avait aussi une version MG qui fut vendue sous le nom de « Midget »

En 1960 la puissance des 6 cyl. fut augmentée, elles furent équipées d’un moteur de 2,9L et de freins à disque à l’avant; elles remportèrent de grand succès aux rallyes, gagnant celui des Alpes en 1961 et en 1962, le Rallye des Tulipes.

Austin Healey

Inscrivez-vous
à la newsletter CForCar