Les principales voitures de collection Facel Vega

Un peu d'histoire

La société Facel (acronyme des Forges et Ateliers de Constructions d’Eure-et-Loir) est fondée le 20 décembre 1939 (trois mois après la déclaration de guerre) comme filiale, située à Dreux en Eure-et-Loir (d’où son nom), de la société de sous-traitance aéronautique Bronzavia, ceci dans le cadre de l’effort de guerre de l’aéronautique militaire.

Dès 1952, Jean Daninos mit en chantier le prototype d’un luxueux coupé 2+2 (2 places +2 plus petites à l’arrière). Se rendant compte qu’aucun moteur français ne pouvait convenir pour sa création qu’il voulait à hautes performances, il se tourna vers les États-Unis et la Chrysler Corporation pour la fourniture de puissants et modernes moteurs V8. Après avoir reçu le premier bloc américain, un prototype roulant fut testé en octobre. Après quelque 130 000 km d’essais donnant satisfaction, il fut décidé de le mettre en production.

Parallèlement, le coupé V8 Facel II, au moteur Chrysler de 6,3 litres, fut présenté au Salon de Paris 1961 : il succédait à la HK 500 dont la ligne commençait à vieillir. De l’avis général, la Facel II est toujours considérée comme l’une des plus belles automobiles françaises jamais réalisées.

La Facellia ne rencontrant guère de succès, il fut décidé de lui greffer une mécanique dont la réputation de robustesse était déjà connue du public. Le moteur Volvo B18 B du coupé P1800 fut monté dans la Facellia, donnant naissance au modèle Facel III dévoilé à la presse en avril 1963.

La Facel 6 fut développée afin de combler le vide entre la surpuissante Facel II à huit cylindres et la Facel III à quatre cylindres. La Facel 6 avait la même apparence que la Facel III, mais l’avant était allongé de quelques centimètres pour loger le six cylindres BMC de l’Austin-Healey 3000.

Mais c’était trop tard, la société ne put remonter la pente et, Sud Aviation, société nationalisée, ne fut pas autorisée par ses ministères de tutelle (ministère de l’Industrie et surtout ministère des Finances), et même par l’intermédiaire de la Sferma, à poursuivre l’aventure. Les usines Facel fermèrent définitivement leurs portes le , après avoir produit un peu moins de 3 000 Facel Vega en dix ans.

Facel Vega

Les voitures de collection Facel Vega vendues par CForCar :

Inscrivez-vous
à la newsletter CForCar