Les principales voitures de collection Bizzarrini

Un peu d'histoire

La société dut son existence à la passion de l’automobile de son fondateur un ingénieur de Livourne, Giotto Bizzarrini, qui après un bref passage comme enseignant à l’Université, rejoignit le département des essais chez Alfa Romeo. Trois ans plus tard il fut recruté par Ferrari, où il travailla, entre autres, au développement de la GT 2 + 2, de la GTD et de la Testa Rossa 3 litres. En 1961, il prit la succession de l’ingénieur Carlo Chiti, chez ATS. Malgré des prémices favorables, la collaboration ne fonctionna pas, si bien que Bizzarrini démissionna au bout d’un an pour se mettre à son compte. À Livourne, il fonda la société Autostar, dont le but était de construire des moteurs et des voitures. Parmi ses clients on trouve Iso Rivolta ainsi que Lamborghini, pour qui fut développé un douze-cylindres de 3500 cm3. En 1964 se forma la Societa Prototipi Bizzarrini, qui, en collaboration avec Iso et sur les plans de Bertone, réalisa l’Iso Grifo A 3 C. Après sa rupture avec Iso Rivolta, Bizzarrini rebaptisa les Iso Grifo Bizzarrini Strada GT. La carrosserie était en polyester, et le moteur V8 qui provenait de Chevrolet développait 365 chevaux, et même 410 chevaux pour les versions de course. Par la suite furent construites la GT Spider 5300 et la GT Sport, cette dernière étant à moteur central. À partir de 1966 la société se nomma Bizzarrini SpA. Sous ce nouveau nom sortit la GT Europa, un coupé deux places utilisant des éléments mécaniques de la Fiat 1500 et quatre-cylindres Opel de 1857 cm3. L’entreprise cessa ses activités en 1969.

Bizzarrini GT 5300

Inscrivez-vous
à la newsletter CForCar

[sibwp_form id=1]